Archives pour la catégorie Dans l’ombre de…

BERTRAND LOUIS

Je me souviens de ma rencontre avec Bertrand Louis, et d’une longue conversation avec lui, dans le bus du Mégaphone tour – il accompagnait Thibaut Derien, j’était un corbeau de Kamas – une longue conversation donc, à propos de ce disque de Lou reed et john Cale « Songs for Drella », enregistré à la mort d’Andy Warhol. C’est un duo piano à queue – guitare électrique, plein de douceurs et de tensions. Nous nous étions trouvé là un sujet d’entente et de partage.

C’est en évoquant cette cbertrand Louisonversation et son désir de travailler dans cette direction qu’il me contacte en 2013 pour travailler sur le projet live de son disque « Sans moi » autour de textes de Philippe Murray. Création du spectacle aux ACP manufacture Chanson en novembre 2013, nous y jouerons sept fois en cinq mois. Avignon l’été suivant, la maison de la poésie en hiver 2015, quelques dates en province au printemps, une tournée Mégaphone à l’automne 2015… Ce projet particulier, puissant, électrique, tout en raffinements suit tranquillement son bonhomme de chemin. En attendant Bertrand m’embarque sur l’enregistrement de son prochain disque. Les répétitions sont en cours. A suivre, donc.

BL-lMdlP-7photo ©KFStudio157/K. B

FREDDA

P1040747Rencontrée par l’intermédiaire de Nicolas Puaux, j’accompagne Fredda pour deux tournées en Allemagne à la sortie de son album « L’ancolie ». D’abord quelques jours au début de l’été 2012 puis 15 jours en novembre – décembre de la même année pour une tournée plus importante en compagnie de Françoiz Breut et son band. Le plaisir de se couler dans les guitares de Mocke, qui a enregistré les guitares électriques sur l’album, le plaisir de monter sur scène chaque soir avec Fredda, le plaisir de la tournée elle-même, faite de long trajets, de fatigue, de tensions et de rigolades, les rencontres.

Fredda

LE JULBOX

Le JulboxEn 2012, j’entame une collaboration avec Julie Marx, qui me propose de la rejoindre sur son projet « Le Julbox », projet de reprise du répertoire de la chanson française contemporaine. Zazie ne fait pas partie de cette petite coterie soyons clair. Résidence à l’espace Jemappes, quelques concerts puis c’est la fin. Reste cette reprise de David Lafore:

On reprenait également :
Dominique A : Le sens
Bertrand Belin : Terminus Le Tréport
Arlt : La rouille
Noir Désir : Les écorchés
Jean-Charles Massera : Tunnel of mondialisation

Francoiz Breut : Motus
James Brown : Man’s world
Nirvana : Viens comme tu es (si si, c’est possible)

KAMAS ET LES CORBEAUX

kamasJ’ai rejoint les corbeaux de Kamas et les corbeaux à partir de 2009, de manière épisodique, puis permanente à partir de 2010. J’y étais en très belle compagnie du guitariste-bassiste Nicolas Puaux des Narrow Terence et du tromboniste Olivier Lagodzski.
Une tournée mémorable avec le mégaphone Tour en 2010 où je rencontre Bertrand Louis. Le projet s’est arrêté de manière un peu étrange fin 2011 après une très belle date en première partie d’Askehoug au trois baudets.