Archives pour la catégorie Film

« QUELQUES INSTANTS DE LA VIE DU PETIT MONSIEUR EN JAUNE » B.O. 2017

Retrouvailles avec Christine Marrou sept ans après notre précédente collaboration, pour la musique de son court-métrage intitulé le « Quelques instants de la vie du petit monsieur en Jaune ».

Tout c’est fait très vite en moins de 15 jours. Le temps de L’écriture, les retours, les modifications et le mixage.

La musique , suivant les indications de Christine devait être lente et étirée. Mystérieuse.

 

bar

« Quelques instants de la vie du petit monsieur en jaune » un film de Christine Marrou

Auteur-Réalisateur : Christine Marrou
Image et montage: Alain Astruc
Musique originale : Jérôme Castel

 

Publicités

SURGI DE LA BRUME DANS UN RUGISSEMENT STRIDENT. B.O. 2010

Suite à la réalisation du clip de « Je suis un cow-boy », Christine Marrou me propose d’écrire la musique de son documentaire, « Surgi de la brume dans un rugissement strident », une enquête  entre réalité et invention. Je réalise toutes les programmations, sur pro-tools et live.
Les guitares électriques et les cordes ont été enregistrées par Loris Bernot,
Les cordes ont été écrites et jouées par Christelle Lassort,
Le térémin par Nicolas Verger,
Le tout mixé par Cristian Sotomayor.

Un film de Christine Marrou. 2010 – France – 48 minutes – Digital vidéo
« Le 5 novembre 1963 à 11h40, un avion de l’OTAN se perd dans le brouillard de la Burle et s’écrase dans un village de l’Ardèche : Jaujac. L’accident fait quatre victimes, dont trois dans ma famille. Quarante-cinq ans plus tard, moi, Christine Marrou, je reviens sur les lieux d’un drame aux circonstances mystérieuses. Les récits se multiplient. Les souvenirs remontent, entre réalité et fiction. »
Auteur-Réalisateur : Christine Marrou
Image et son : Pierre Assenat
Montage : Cyril Leuthy
Musique originale : Jérôme Castel

voir le film

5-7 RUE CORBEAU. B.O. 2007

En 2007, je réalise la musique du premier documentaire de Thomas Pendzel. Je travaille avec Live sur des matières et des traitements de guitares préparées que j’incorpore à des séquences électroniques.

Documentaire de Thomas Pendzel – 2007 – France – 59 minutes.

En 2007, Thomas Pendzel, ingénieur-urbaniste, réalise un film documentaire sur un immeuble de Paris localisé au 5-7 de la rue Corbeau, rebaptisée en 1946 rue Jacques Louvel-Tessier, dans le 10ème arrondissement de Paris. Le film couvre l’ensemble de l’histoire du lieu, depuis sa construction en 1860, jusqu’à sa démolition en 1999 pour cause d’insalubrité. Il est produit par le Groupe de Recherches et d’Essais Cinématographiques et le Forum des images. Vu de l’extérieur, c’était un immeuble normal, un immeuble d’immigrés. Il accueillait dans 168 logements d’une pièce les derniers arrivants à Paris qui furent, au fil du temps, belges, italiens, juifs d’Europe de l’Est, espagnols, portugais, rapatriés, maghrébins, sénégalais puis maliens. En 1998, devenu le plus gros taudis de Paris, il fut racheté et démoli par la Ville après que ses 350 occupants eurent campé dans la rue pendant quatre mois. Comment filmer un immeuble disparu ? Qu’en reste-t-il ?